Accueil
Le Cobaye: Reproduction Elevage
Accueil Cochon d'Inde
Conseils
Reproduction
Races
Informations Générales
Galerie Photo
Annuaire du Net
Annuaire Eleveurs
Calendrier Expo
Annonces Gratuites
Livres Bibliothèque
Maladies Santé
Accès par Espèce
Boutique Cochon d'Inde

 

Planning Familial
craquant ?

 

1 - Maturité sexuelle, mise à la reproduction

L’âge de la maturité sexuelle diffère entre le mâle et la femelle. De plus, un poids minimum est nécessaire ;

mâle 10 semaines ou 400g
femelle 5-6 semaines ou 200g


donc une moyenne de 1,5 à 2 mois. Cependant, il ne faut pas les faire reproduire si tôt et dans le cas présent, faire extrêmement attention à cette précocité des femelles.
Parce que c’est épuisant, mais aussi parce que ça peut entraîner des graves déformations chez ces jeunes femelles qui n’ont pas encore finit de grandir, il convient d’attendre le 3iéme mois avant de faire faire une première portée.
On attendra pour sa part que le mâle ait au moins 3 mois également.

Lorsque l’on achète un couple, il faut absolument anticiper cette maturité afin de ne pas avoir de saillie trop précoce. Cela implique à ce moment là d’en avoir conscience, de connaître l’âge exact des deux cobayes et de prévoir deux cages afin d’attendre le moment idéal pour cet événement.

Le cas de la femelle cobaye est particulier et mérite que l’on s’y attarde un peu : comme nous le verrons plus loin, les petits sont des miniatures d’adultes. Ils sont peu nombreux par rapport à un lapin par exemple, mais de taille nettement plus importante... à se demander comment un si gros bébé arrive à sortir du ventre de sa mère.
Il y a une adaptation physique pour cela : pendant sa première année de vie, les os du bassin de la femelle ne sont pas entièrement soudés entre eux. Ils s’écartent au moment de la mise bas et reprennent leurs places peu après. La soudure est totale au bout de 18 mois environ.
Il y a plusieurs conséquences importantes à tout ceci. La première portée doit impérativement avoir lieu entre le 3ième et le 12ième mois. Si ce n’est pas le cas,et surtout au delà de 18 mois, les petits ne pourront pas naître au moment voulu et l’intervention du vétérinaire sera obligatoire pour effectuer une césarienne. Une fois cette première portée passée, vous pourrez sans risque la faire reproduire jusqu’à l’âge de 4 ans sans dépasser 2 à 3 portées par an.
Lorsque vous manipulerez une femelle en gestation, il sera impératif de lui soutenir l’ensemble des fesses et du bassin. La simple gravité peut faire sortir les petits avant terme à cause de cette élasticité.

Attention : Il n’y a pas de ménopause chez les cobayes. Il y a éventuellement une simple baisse de sa fertilité.

2 - Cycle sexuelBebes Cobayes
C’est la vie de l’ovule (cellule reproductrice femelle) qui gère ce que nous appelons le cycle ovarien : il naît, grandit, mûrit, quitte l’ovaire pour aller vers l’utérus puis meurt ou est fécondé.
Parallèlement, la femelle ne s’intéresse pas au mâle (anoestrus). Par la suite, elle l’attire mais refuse encore l’accouplement (pro oestrus). Puis finalement, elle accepte la saillie au moment où l’ovule est bien mûr (oestrus) et où il y a donc l’ovulation.

La durée du cycle ovarien est de 13 à 18 jours. Donc une femelle cobaye, en l’absence de mâle, vient en chaleur environ toutes les deux semaines.
Les chaleurs (oestrus) durent de 6 à 11 heures et l’ovulation a lieu de 6 à 15 heures (en moyenne 10) après le début des chaleurs.

Par conséquent, il vaut mieux laisser les deux animaux ensemble une petite journée pour être sûr que la femelle a été fécondée.


3 - Saillie

a - le moment

Il faudra tout d’abord déterminer à quel moment la femelle est en chaleurs.
Physiquement, la seule modification se situe au niveau de la vulve. Cette dernière est gonflée et de coloration plus foncée que d’habitude, quasiment rouge.

Attention : Contrairement à la chienne par exemple, la femelle cobaye ne fait à aucun moment de goutte de sang. Si tel est le cas, il faut rapidement l’amener chez un vétérinaire.

Son comportement change également. Elle est beaucoup plus agitée et des caresses sur le bas du dos l’incitent à relever les fesses, comme quand elle montre au mâle qu’elle est d’accord. Elle chevauche tout ce qui bouge, y compris les autres femelles, et pousse souvent de petits cris.


b - le lieu

C’est la femelle qui doit être amenée au mâle.
Si vous faites l’inverse, le mâle passera plus de temps à marquer son nouveau territoire avant de s’occuper de sa promise et la femelle lui fera un accueil plus que glacial et hostile.
Vous pouvez les mettre dans la cage ou, si le mâle à l’habitude de sortir dans une pièce, dans celle ci où ils auront plus de place pour faire connaissance. Le principal c’est que le mâle se trouve dans un endroit bien connu et par conséquence déjà marqué de son odeur.


c - le déroulement

Le mâle “roule des mécaniques”! Il remue son derrière tout en jouant des épaules. Il trémule et roucoule (ou ronronne). Il cherche constamment à renifler le derrière de sa partenaire. Et comme si tout cela ne suffisait pas, histoire de dire qu’elle est à lui, il lui urine dessus... charmant!
La femelle montre qu’elle est d’accord simplement en se laissant faire, creusant le dos pour mieux lui présenter son postérieur.
Les saillies sont de courtes durées et très nombreuses dans une même journée. Normalement, le mâle finit par se calmer mais parfois il est nécessaire de les séparer pour que la femelle ne finisse pas épuisée.

d - le problème

Si la femelle n’est pas en chaleurs, elle va vite le faire comprendre au mâle. Elle va au mieux l’ignorer, au pire le mordre s’il se montre trop insistant. Vous avez mal choisi votre moment.

Cochon d'Inde


Lapin Nain, Cochon d'Inde, Hamster, Hamsters nains, Chinchilla, Rat, Souris, Gerbille, Octodon, Ecureuil de corée, Chien de Prairie
@ Contacter les @uteurs/ Annonceurs / Dossier Medias / Bannieres / Autocollants / Stats / Boutique
FaceBook
FaceBook
Copyright: RongeurS.net - reproduction interdite